Futures abréviations de postscriptum, s’il vous plaît, sans objet…

21 juin 2013

Postscriptum

L’abréviation la plus courante, P.-S., perdra son sens lorsque l’orthographe rectifiée de post-scriptum, postscriptum, passera dans l’usage prépondérant.

Ramat et d’autres, dont Wikipédia http://bit.ly/KYZmYT, préconisent ou recensent l’abréviation PS.

La graphie sans trait d’union n’a pas que les rectifications de l’orthographe comme motif : le français préconise l’usage du préfixe post sans trait d’union et post-scriptum est une exception (lire l’article Post- dans la BDL http://bit.ly/19mLc2c). Et l’un des objectifs des rectifications est de réduire le nombre d’exceptions.

L’abréviation PS me semble militer en faveur d’une séparation psychologique entre post et scriptum, donc en défaveur de la disparition du trait d’union.

Je suggérerais la création et l’usage de la graphie Ps. :

Ps. – Je t’aime.

S’il vous plaît

Pour « s’il vous plaît », la plupart des ouvrages recensent les abréviations SVP, svp, S.V.P. et s.v.p.

L’exponentialité des communications nous fait abandonner les points, de sorte que SVP et svp sont en prépondérance (Usito.com prend la peine de mentionner « s’il te plaît » et ne donne que les abréviations sans points.)

On voit SVP au milieu et au début des phrases, et svp seulement au milieu des phrases, bien entendu.

Formule (Usito) ou adverbe (Antidote), « s’il vous plaît » est en quelque sorte une phrase sans verbe, le plus souvent incise.

Pour le début des phrases, je suggérerais la création et l’usage de la graphie Svp :

Svp, répondez à toutes les questions.

(Stp, n’oublie pas d’acheter du lait.)

Sans objet

« Sans objet » a pour abréviations usuelles S. O. et s. o., que l’on voit souvent sans l’espace : S.O. et s.o.

Les abréviations sont utilisées surtout dans les tableaux et dans les énumérations verticales, où elles sont le plus souvent seules dans la case ou sur la ligne.

« Sans objet » est en quelque sorte une phrase complète sans verbe.

Je suggérerais la création et l’usage de la graphie S. o.

Yves Lanthier, trad. a.

Publicités