TheFreeDictionnary.com – dictionnaires unilingues, thésaurus, dictionnaires bilingues

8 juin 2013

Plusieurs professeurs de traduction anglais > français rêvent de nous persuader de « toujours » consulter un dico unilingue anglais avant un dico bilingue.

Pour leur faire plaisir et leur donner raison, utiliser TheFreeDictionary.com, qui présente avant tout (évidemment) le contenu de plusieurs dicos unilingues anglais, souvent suivi d’entrées de thésaurus parfois nombreuses, puis, souvent aussi, de traductions, françaises et autres.

Pas toujours, ce qui nous oblige à continuer à chercher, au grand plaisir du professeur.

Prenons un exemple où il y aura certainement des traductions, l’entrée table :

Dicos unilingues anglais

– The American Heritage Dictionary of the English Language
– Collins English Dictionary – Complete and Unabridged
– Random House Kernerman Webster’s College Dictionary

Thésaurus

– Farlex clipart collection (WorldNet), Princeton University
– Collins Thesaurus of the English Language

Dicos de traduction

– Collins English/French Electronic Resource
– Kernerman English Multilingual Dictionary
– Multilingual Translator, HarperCollins Publishers

Yves Lanthier, trad. a.
@Voluuu

Si Usito, Antidote, etc., donnaient d’emblée toutes les catégories grammaticales dérivées…

7 juin 2013

… ce serait formidable.

À l’article planer, par exemple, chaque dico donnerait bien en évidence les substantifs planage (d’une pièce de bois) et planement (de l’oiseau).

Yves Lanthier, trad. a.


D’autres ou de d’autres

19 mai 2013

@RC_Langue D’autres employé après un verbe qui demande la préposition de: on ne répète pas de, le d’ suffit: Il a parlé d’autres (et non de d’autres) choses.

Il faut des exemples où «d’» est nécessairement une préposition, comme dans «Il a parlé de choses et d’autres»: si on disait «de d’autres», il y aurait deux prépositions et ce serait incorrect. On retient donc: lorsqu’il y a deux prépositions (= lorsque «de» double la préposition…), c’est nécessairement incorrect et on évite.
Puis distinguer les catégories grammaticales de «d’» et aussi de «d’autres» dans différentes expressions. Début de liste:
«Il parlait de qui, de quoi? — D’autres personnes, d’autres choses.»
«Il parlait de ces personnes, de ces choses? — Non, il parlait de d’autres.» (S’il veut enlever «de» ici, le locuteur ajoutera nécessairement «personnes» ou «choses».)
Puis d’autres exemples où «d’» est préposition ou non, où «d’autres» est pronom indéfini pluriel ou non, etc.
Autre approche: distinguer les fois où «d’autres» est le pluriel d’«un autre» et les fois où il ne l’est pas.

Yves Lanthier

Montréal

@Voluuu


Être ou ne pas être membre d’une association de langagiers

16 mai 2013

L’association de langagiers qui existe depuis deux décennies et dont l’effectif est encore très minoritaire dans sa profession devrait s’employer sérieusement à connaître la perception que s’en font les non-membres.

Yves Lanthier

Montréal

@Voluuu


Dragon NaturallySpeaking a-t-il des affinités particulières avec certaines langues?

15 mai 2013

Pour alimenter la réflexion et songer à un début de réponse, lire cet article de Claude Hagège (juillet 2012) :

« Pourquoi les Français sont-ils meilleurs en espagnol qu’en anglais? »

http://bit.ly/101lGJX

Yves Lanthier

Montréal

@Voluuu


Deux ans et demi d’arts visuels…

28 avril 2013

… tout de même traduits en mots, à l’occasion, par l’entremise de l’émotion.


Le risque (Risk) — Anaïs Nin

30 octobre 2010

Le risque

Puis vint l’instant

pour le bourgeon

le risque

de l’éclatement

devint moins douloureux

que le risque

de ne jamais éclore

Risk

And then the day came

when the risk

to remain tight

in a bud

was more painful

than the risk

it took

to blossom

Anaïs Nin